Visite à la Foire du Livre

Le jeudi 30 mars, les étudiants de BLOC 1 ont visité la Foire du Livre de Bruxelles.


La visite à la Foire du Livre est toujours une expérience réjouissante et enrichissante pour les amateurs de lecture, a fortiori pour les enseignants qui lui accordent une place primordiale dans leurs classes. Les étudiants de BLOC 1, futurs enseignants de français, ont eu l'occasion de partager collectivement cette expérience et d'assister à trois rencontres dans le cadre notamment de la journée des professionnels du livre. 


Accompagnés de leur carnet de visite, les étudiants ont dû relever plusieurs défis afin d'enrichir leurs futures pratiques professionnelles. Nous vous livrons, en exclusivité, les quelques pistes pédagogiques retenues au terme de cette journée. 

Carnet-de-visite-Foire-du-livre.pdf





Florilège des idées glanées ...


1. Proposer des romans miroirs aux adolescents, notamment au départ de l'oeuvre de Marie Colot.


L'oeuvre de l'autrice, Marie Colot (que nous avions reçue dans nos murs précédemment1), offre de nombreuses possibilités de romans miroirs. Il s'agit de romans écrits à la première personne et mettant en scène un héros adolescent devant faire face à une situation de crise, dans un contexte propice au traitement de thèmes sociétaux ancrés dans la réalité. La focalisation interne ainsi que l'ancrage dans la banalité du quotidien favorisent l'identification du lecteur, dans une perspective initiatique mettant en scène l'intériorité, l'ambivalence et la complexité de ces personnages adolescents. 

Comme toute oeuvre littéraire, le roman miroir n'est pas exempt d'un travail stylistique propre et il instaure une distance fictionnelle qui permet au lecteur de vivre les péripéties des protagonistes par procuration. Toutefois, l'importance de la voix singulière du héros facilite davantage le rapport au monde du jeune lecteur. La place prépondérante des émotions et de la suggestion (plutôt que de la description explicite) créent un espace, un vide qu'il revient au lecteur de combler, et par lequel il pourra éprouver son propre rapport au monde, à lui-même et aux autres. Telle une boule à facettes, le roman miroir renvoie à une pluralité de composants, à une diversité de voies de construction personnelles. 





2. Intégrer les mangas dans les propositions de lectures faites aux élèves.


Les chiffres contemporains sont saisissants : environ 50% des BD achetées sont des mangas (47% de part de marché pour ce segment en Belgique et 55% en France)2. C'est dire le succès de cette littérature, encore trop souvent déconsidérée par les enseignants. 

Moonkey (Sébastien Daumerie de son vrai nom)3, premier mangaka européen, nous suggère quelques titres qu'il considère comme des « mangas passerelles », permettant une immersion progressive dans cette culture de la BD japonaise. 



(1) Sailor Moon : personnage emblématique des années 90, elle revient dans de nouvelles aventures en 2014 avec la série animée Pretty Guardian Sailor Moon Crystal. De plus, un film d'animation en deux parties adapté du manga original sortira cet été ! De quoi envisager des exploitations multimodales en classe ...

(2) My hero Academia : est un shõnen (= BD pour jeune garçon) de 2016 (en français)4. Il met en scène une population de super héros dotés de super pouvoirs. On suit les aventures de Izuku Midoriya, l'un des rares humains n'en possédant pas. Toutefois, Izuku rêve pourtant de rejoindre la filière super-héroïque de la grande académie Yuei. Le personnage de Shoto, un des amis d'Izuku, est particulièrement intéressant. On pourra suivre son évolution et son questionnement face au devoir et à la destinée que ses parents avaient envisagée pour lui. La dimension identitaire et la construction de soi (en s'émancipant des parents) trouvera plus que probablement grâce aux yeux des adolescents. 

(3) Frieren : est un shõnen de 20225. Le jeune héros Himmel et ses compagnons, l’elfe Frieren, le nain Eisen et le prêtre Heiter, rentrent victorieux de leur combat contre le roi des démons. Toutefois la perception du temps est toute relative pour Frieren, qui en tant qu'elfe vit beaucoup plus longtemps que ses compagnons. Le récit encourage à profiter du temps présent et de l'amitié. Il questionne la perception du temps et la relation que chacun entretient avec sa fin inéluctable. On touche à nouveau à une thématique sensible et contemporaine, trouvant un large écho dans notre société de la vitesse et de l'immédiateté. 

(4) Ghost and Lady : est un seinen (manga pour adultes) de 20156. S'appuyant sur des évènement historiques, l'auteur nous propose sa version d'un fait divers de l'époque victorienne : la présence d'un fantôme dans le théâtre londonien de Drury Lane. Tout au long du récit, Kazuhiro Fujita entremêle fiction et faits historiques, pour le plus grand bonheur des lecteurs. 

(5) Orange : est un shojo (manga pour jeune fille) de 20127. Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une lettre du futur, qu'elle s'est envoyée à elle-même. La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, la met en garde contre les nombreuses erreurs qu'elle a commises et l'enjoint de les éviter. Une sorte de capsule temporelle à l'envers ... Mais, comme chacun le sait, lorsqu'on modifie un élément dans le passé, les actions qui en découlent se voient elles aussi modifiées !

(6) Darwin's incident : est un seinen de 20208. Il nous propose de suivre les traces de Charlie, un être mi-humain, mi-chimpanzé qui, à 15 ans, intègre l'école et devient le porte-drapeau, malgré lui de toute une série de revendications. Comportant une dimension philosophique importe, cette BD offre de multiples possibilités de questionnements : sur l'inclusion, la différence, l'engagement et le militantisme notamment. 




3. Explorer la dimension historique du personnage archétypal de la sorcière .

Le personnage de la sorcière est présent dans de nombreux albums jeunesse et dans la plupart des romans de fantasy, genre de prédilection des adolescents ! Valérie Piette, historienne du féminisme à l'ULB, propose d'exploiter cet attrait naturel, afin de questionner la figure de la sorcière d'un point de vue historique, mais également féministe. L'occasion de décloisonner les apprentissages et de travailler en interdisciplinarité autour d'une constellation de ressources. 



L'exposition Witches ou les sorcières d’hier et d’aujourd’hui peut être empruntée et s'accompagne d'un dossier pédagogique très complet, nourri de multiples iconographies. 

Pour plus de renseignements, consultez le site dédié : Exposition Witches_itinérante

Source : https://www.filigranes.be/witc...


Pour exploiter la figure de la sorcière en classe, nous vous recommandons également l'ouvrage Les sorcières dans la littérature, paru chez Gallimard en 2005 (folio à 2€). Il contient de nombreux extraits mettant en scène ce personnage aux multiples facettes. Roald Dahl nous y apprend par exemple comment les reconnaitre à coup sûr : saviez vous que les sorcières portent toujours des gants, ont le crâne rasé sous un perruque et la salive bleue ?
Non ? Eh bien vous voilà prévenus...






4. Lauréats du prix « Lu et partagé ! »

Le jury de professionnels du livre jeunesse (recenseurs de la revue numérique Lu et partagé !) a désigné les lauréats dans les catégories « albums » et « romans ». Voici les résultats : 



Découvrez ici le détail de la sélection et des lauréats : Prix Lu et partagé_2023





Aurélie Cintori



1. Consultez l'article suivant : https://dupala.be/article.php?...

2. Daniel Couvreur, Marché du livre : la France et la Belgique frappées de « mangamania » in Le Soir 04/02/22 : https://www.lesoir.be

3. Wikipedia-Moonkey

4. Wikipedia_My Hero Academia

5. Manga News_Frieren

6. Manga News_Ghost and Lady

7. Manga News_Orange

8. Manga News_Darwin's Incident

Auteur

Aurélie Cintori

Maitre-assistante en français, didactique du français et philosophie. Intérêt particulier pour la lecture, la littérature jeunesse, les voyages, les activités culturelles et les balades.

Réagissez à cet article

Derniers articles

Exploitation de l'album « L’Argent » avec des élèves de 3e commune

Visite à la Foire du Livre

Lire, le propre de l’homme ?

Album (37) : « Le petit robot de bois et la princesse bûche » de Tom Gauld

Pourquoi écrire et pourquoi aller à l'école?