Accueil d'une écrivaine en classe : Evelyne WILWERTH

Ce jeudi 2 mai, nous, élèves de BLOC 2 du régendat français à Sainte-Croix, avons eu la chance d’accueillir Evelyne WILWERTH, une écrivaine spadoise. Nous avons découvert une personnalité très ouverte à la discussion, assez libérée et « féline », pour reprendre ses propres mots.


Quelques activités pour mieux connaitre l'autrice

Cette rencontre était ponctuée par diverses activités préparées par les étudiants de la classe. Tout d’abord, nous avons joué à un jeu inspiré du célèbre Trivial Pursuit. Une affiche ronde était collée au tableau et découpée en six « fromages » de couleurs différentes. Chaque étudiant a reçu une carte correspondant à une des couleurs de l’affiche. Ensemble, nous avons découvert les thèmes que cachait chaque couleur. Ensuite, chacun des élèves était amené à s’exprimer sur le sujet correspondant à la couleur de sa carte. Un seul sujet était commun : celui qui nous demandait d'inscrire sur une étiquette notre nom rêvé d'écrivain ainsi que celui de notre autobiographie. 

Cette activité nous a permis de mieux connaitre Evelyne WILWERTH qui, elle, s’exprimait sur chaque sujet proposé par l’affiche. Mais cela a aussi permis à l’autrice de mieux nous connaitre, et sans doute, de comprendre avec qui elle allait passer les quelques heures suivantes. 


 

Pour la deuxième activité, nous avons travaillé avec deux romans de l’autrice : La vie cappuccino et N'oublions jamais les caresses. La classe a été divisée en deux groupes. L’organisatrice nous a lu un extrait du livre qui laissait planer un suspense insoutenable. Nous avons dû imaginer la suite, voire la fin, de ces romans. Chacun a partagé aux autres la suite qu’il avait imaginée et a expliqué pourquoi il avait pensé à cela. Pour finir, nous avons reformé le groupe-classe et nous avons lu l’extrait ainsi que la fin imaginée par un étudiant et élue la meilleure du groupe. Pendant cette activité, l’auteure s’étonnait et se plaisait à nous regarder imaginer des fins dont elle seule avait le secret. 


Ensuite nous avons vécu une activité créée grâce au roman Trop moche pour toi. Dans ce livre, une jeune fille mal dans sa peau reçoit une série de conseils de la part de sa grand-mère Zoa, une femme extravagante et impulsive. Comme elle, et par groupe de quatre étudiants, nous avons dû imaginer des conseils pour cette jeune fille. Pas trop compliqué jusqu’à présent… Mais c’est là qu’intervient une difficulté supplémentaire : nous avons dû mettre ces conseils en chanson. Trois possibilités s’offraient à nous : le rap, le slam ou la comptine pour enfant. Après la phase de production vient celle de la socialisation. Chaque groupe a présenté son travail à la classe. C’était une activité très riche et surtout très drôle ! 

Après avoir bien ri, nous avons eu droit à une petite pause accompagnée d’un gouter. Au menu : crêpes, gâteaux, biscuits, fruits et boissons. Bon appétit ! Ce moment a constitué également l'occasion de discuter avec Evelyne WILWERTH et d'échanger avec elle de manière plus détendue. 


Enfin, pour en apprendre davantage quant à son métier d'écrivaine et sa personnalité, nous avons vécu une activité qui lui était principalement consacrée. Tout d’abord, comme nous savions qu’elle était une grande défenseuse des droits des femmes, nous en avons profité et nous lui avons présenté les photos de six femmes célèbres à travers les époques et le monde. Elle a dû nous dire laquelle de ces femmes l'inspirait le plus et pourquoi. Cette activité a semblé beaucoup l’amuser car « C’est ça qui est formidable ! », nous a-t-elle dit. Ensuite, nous lui avons demandé de se décrire selon les règles du portrait chinois, à la seule différence que les thèmes n’étaient pas prévus à l'avance, mais inventés par les étudiants de la classe. Ce qui nous a amené de belles surprises de suggestions !


Pour conclure, nous avons réalisé une activité au cours de laquelle tout le monde devait résumer la journée en un mot. Mme WILWERTH devait ensuite sélectionner deux mots qui l’interpellaient et les auteurs de ces mots devaient expliquer leur choix. À la fin, chaque personne a eu l’occasion d’écrire un petit mot dans un livre d’or qui lui a été offert. Suite à ces activités, nous étions tous d’accord pour dire que nous avions passé un excellent moment, très dynamique et rempli de sincérité. 



Mme WILWERTH nous a même envoyé un mail pour nous remercier :

Franchement enchanteur l’après-midi d’hier ! Quelle magnifique inventivité, créativité, fantaisie ! Et cette complicité entre les profs et les élèves. Bref, j’ai adoré. C’est un cadeau de la vie.

Ces quelques mots résument parfaitement le moment passé ensemble.


Recueil des activités vécues




Les étudiants de BLOC 2 AESI Français

 

 

Réagissez à cet article

Derniers articles

Les archives DUPALA sont en ligne

Propager le plaisir de lire chez les élèves

Chanson (1) : Clafoutis et inférences

Accueillir un élève allophone en classe : un carnet de route

Lecture en réseau : les murs