Exploiter le roman « Les Enfants de Noé »

« Les Enfants de Noé », roman de Jean Joubert qui date de 1987, pourrait revenir en bonne position sur les listes de lecture dès la prochaine rentrée scolaire. Pourquoi et comment ? Quelques pistes de réponses...


Je pense que le roman de Jean Joubert, Les enfants de Noé (Medium, Ecole des loisirs, 1987), devrait vraiment être proposé à la lecture en ces moments de confinement, puisqu'il parle d'une famille confinée pendant plusieurs mois à la suite d'une catastrophe écologique : il neige sans discontinuer plusieurs jours et tout l'hémisphère nord est enseveli. Un des intérêts du livre est qu'il parle des sentiments vécus par cette famille enfermée chez elle (en huis clos) et des relations qui se modifient au fil du temps qui passe. 

En février 2006, des expériences dans la zone polaire provoquent une gigantesque tempête qui ensevelit l'hémisphère nord sous plusieurs mètres de neige, paralysant toute activité. Quelques années plus tard, un jeune homme, Simon, raconte la longue lutte pour la survie matérielle et spirituelle qu'il a menée avec sa famille, dans leur chalet des Alpes, au cœur de ce déluge blanc. Dans leur arche perdue, le père, la mère et les deux enfants affrontent de multiples périls, la solitude, la peur, parfois l'angoisse, mais finalement c'est l'ingéniosité et l'espoir qui l'emportent. Ils réinventent des gestes ancestraux qu'ils croyaient oubliés. Auprès d'eux, leurs animaux familiers les aident, de diverses manières, à surmonter l'épreuve. Dans les livres qui les entourent, et dont le père lit chaque soir quelques pages autour du feu, ils puisent aussi des leçons d'amour et de courage.
Roman d'anticipation, récit d'aventures,  fable écologique, ce livre est aussi une méditation sur la fragilité du monde où nous vivons, et comme un manuel de survie pour les futurs naufragés de la société industrielle. 

4e de couverture du roman



Extraits à exploiter 

Deux extraits en particulier nous ont paru intéressant à exploiter avec les élèves. Après les avoir situés dans le roman, il conviendrait de demander aux lecteurs de réagir, en fonction de leur vécu personnel. À ce titre, l'extrait constitue alors un « déclencheur » d'écriture, de parole, afin de permettre aux élèves de se confier.

p. 44 : 
«
Il faut aussi s'occuper, ne pas se morfondre.... » 
(NDLR : joli mot, se morfondre, qui reviendrait peut-être à la mode et qui est plus « nuancé » que d'autres termes habituellement employés)

p. 50 :
« J'espère qu'elle ne te fait pas peur, cette neige.
- Non, pas trop. Si j'étais seul, je crois que j'aurais peur, mais avec toi...
- Bien, bien. Il va falloir patienter, c'est tout. » 



Pistes de lecture


1) Repère les sentiments vécus par les personnages et leur façon de réagir. Dis de quel personnage tu te sens proche et pourquoi.

2) Le roman date de 1987 et se passe en milieu rural, à la montagne. Qu'est-ce qui est différent dans ta situation par rapport à l'époque et au lieu ? 

3) Prends position par rapport à la lecture de ce roman : « M'aide-t-il à traverser cette période de confinement ? » 

4) Noé... Qui est Noé ? (donner le texte biblique).

5) « On est tous dans le même bateau »,  dit-on souvent. Est-ce aussi vrai que cela en a l'air au premier abord ? Cherche dans l'actualité des éléments qui vont dans le sens de cette expression, d'autres qui montrent que l'on peut vivre un confinement de façon très différente. Pour guider ta réflexion, appuie-toi sur les pistes que le roman te donne pour analyser la situation.

6) Effectuer une recherche sur le vocabulaire du roman qui est d'un registre un peu plus soutenu que celui que les ados utilisent au quotidien.

7) Écouter le premier chapitre de l'histoire et demander aux élèves d'écrire leur propre incipit, à la manière de Jean Joubert, qui contextualise le démarrage du confinement / de l'épidémie. Proposer aux élèves d'oraliser leur texte, tel que l'a fait cette enseignante pour les élèves de sa classe. 

Un roman enregistré pour mes élèves du Collège Louise Michel (Haute-Marne) pendant le confinement 2020 lié à l'épidémie de COVID 19.

7) Exploiter l'œuvre poétique de Joubert et découvrir l'auteur à travers, notamment, l'ouvrage de Béatrice Libert qui comprend de multiples pistes d'exploitations pédagogiques.

Au pays de Jean Joubert : regarder, lire, écrire, créer

http://www.beatrice-libert.be/...


8) Proposer une analyse de la vidéo suivante, en lien avec le confinement et la situation vécue par les protagonistes du roman. 

Il s'agit d'un commentaire réalisé par Myriam Watthee-Delmotte (professeure à l'UCL) de La peste d'Albert Camus, un roman qui connait un énorme regain d'intérêt en cette période de pandémie. Myriam Watthee-Delmotte y traite de « la question éthique en temps d'épidémie. » 




Jean KATTUS

Auteur

Jean Kattus

Maitre-assistant en français, didactique du français et du FLES. Intérêt particulier pour la lecture, la sculpture, la marche, le cinéma et le théâtre.

Réagissez à cet article

Derniers articles

Pour les vacances...

Exploiter le roman « Les Enfants de Noé »

Interview d'une écrivaine et comédienne confinée : Geneviève Damas

Écrire à plusieurs voix

Des histoires à écouter