On vous informe : journée de formation du CECAFOC (14/10/19)

L'équipe de DUPALA a assisté à la journée « Enseigner le français aujourd'hui » proposée par le CECAFOC, le lundi 14 octobre dernier. Compte rendu.

Cette journée de formation au titre prometteur et ambitieux a débuté par une séance plénière réunissant les (très nombreux) professeurs de français qui s'étaient laissé tenter par l'aventure. Après les discours introductifs d'usage, nous avons assisté à une table ronde visant à tracer les difficultés, défis, enjeux et besoins des professeurs de français au secondaire. Les intervenants, tous actifs dans la formation initiale des enseignants, étaient issus de différentes universités et hautes écoles : Séverine DE CROIX (UCLouvain, ENCBW), Geneviève GERON (UCLouvain et HENALLUX), David VRIJDAGHS (UNamur) et Pierre-Yves DUCHATEAU (HELMo).

Dans la suite de la journée, les participants ont suivi des ateliers thématiques, auxquels ils avaient préalablement été invités à s'inscrire (trois ateliers au choix parmi une vingtaine).

L'objectif de cette journée était manifestement d'offrir un panorama le plus complet possible des nombreuses formations proposées par le CECAFOC (Conseil de l'Enseignement catholique pour la formation en cours de carrière, dépendant du SEGEC1), soit l'institution organisant la formation continue pour l'enseignement secondaire catholique. Si certains ateliers se résumaient à des mises en bouche visant à encourager l'inscription à une formation future, d'autres avaient plus d'ambition, touchaient aux problèmes bien réels rencontrés par les enseignants et proposaient des pistes de solutions, ainsi que des ressources intéressantes. 

Documents explicatifs




Petit florilège...

Thématique du FLE/ FLA

Plusieurs ateliers étaient consacrés à l'accueil des élèves allophones, au FLE, FLA (selon la nouvelle appellation du précédent FLESCO) pour annoncer une formation en plusieurs modules proposée par le CECAFOC, intitulée " Enseigner à des élèves non francophones : vers des gestes professionnels ajustés "2. Parmi ceux-ci :

1. "Des élèves non francophones dans ma classe, mission possible !", Sandrine DI TULLIO

Il s'agissait de sensibiliser les enseignants aux besoins, ressentis et difficultés rencontrés par les élèves allophones dans les classes et de proposer des modèles théoriques permettant d'établir leurs niveaux. Certaines ressources à utiliser avec ce type de public ont été également été proposées.

2. "Français langue d'apprentissage : travailler en groupes de besoins", Dany CRUTZEN

Après une immersion d'une quinzaine de minutes en arabe, la formatrice a tenté de délimiter, non sans humour, les notions de FLE, FLA, FLI, FLES, FLESCO et alphabétisation. En introduction au module qu'elle donnera à la formation CECAFOC, elle a insisté sur la posture (d'ouverture et de tâtonnement) et la compétence de décentration à adopter par l'enseignant face à un élève allophone pour être attentif à ses besoins et le plus efficace possible.


Une autre thématique : l'oral

3. "Prendre la parole en public", Bernadette LORIERS

Durant un atelier très actif et permettant aux participants de tester directement les techniques proposées, B. LORIERS a exposé le contenu d'une formation de deux ou trois jours organisable à la demande3 dans les écoles. Pour aider les élèves à s'exprimer en public avec aisance, présence et conviction, elle propose de mobiliser des processus issus de la technesthésie, un outil de développement personnel et d'expression orale en public.

4. "Qu’ils parlent, qu'ils débattent, qu'ils jouent... mais qu'ils s'expriment" et "Poussez les bancs sur les planches : construire un cours autour d'une création", Jérôme UYLEBROECK

Le formateur s'est longtemps demandé comment intégrer l'oral au cours de français et a imaginé plusieurs dispositifs motivants, allant de l'argumentation en public à l'action théâtrale ; son atelier vous propose de les découvrir et de vous former aux grandes techniques de la prise de parole en public.


La place importante de l'image

5. "Revisiter ses pratiques pédagogiques en intégrant la tablette au cours de français", Pascal THIRY

Il existe de nos jours de nombreuses applications qui permettent d'envisager autrement les apprentissages de français tout en offrant une réelle plus-value. Pascal THIRY a testé dans ses classes la plupart d'entre elles et se propose de vous les faire connaitre.

 6. "Analyse cinématographique transdisciplinaire (français – histoire) : Elephant de Gus VAN SANT", Jean-Benoît GABRIEL et Anne ROEKENS

Partant d’Elephant de Gus VAN SANT, cet atelier, animé par un duo de formateurs, proposait aux enseignants une approche à la fois historique et cinématographique de l’analyse de film. L’idée était ici de rappeler que le cinéma, objet social, gagne à être envisagé en classe en tant qu’expression d’une certaine culture, ancrée dans un lieu et dans une époque. Sur la base d’extraits, les formateurs ont proposé aux participants de s’intéresser à la forme du film et de l’appréhender en fonction du travail de mémoire opéré par celui-ci : inspiré de faits réels, Elephant raconte la fusillade du lycée de Columbine de 1999 aux États-Unis.


L'écriture

7. "L'abécédaire, l'enseigne et la page : initiation à la part visuelle de l'écriture", Pascal POPESCO

Pascal POESCOest un graphiste français qui propose aux enseignants de mettre à leur disposition son expérience et son savoir-faire, afin de les outiller quant au décryptage du travail typographique. À partir d'exemples, il amène son public à s'exprimer quant aux effets produits suite au choix de certaines typographies (ex: "En marche" de Emmanuel MACRON). 

Résultat de recherche d'images pour

Une dimension historique (à travers l'analyse de l'origine de certaines typographies), ainsi qu'une importante dimension ludique sont au centre de cette formation. L'intérêt du travail de l'image de l'écriture est d'entrer dans l'écrit, finalement via une voie moins conventionnelle, ce qui pourrait davantage convenir à certains élèves ...

8. "Construire une histoire pour mieux la raconter", Jean-François VIOT

Sur la base du best-seller de Stephen KING, Ecriture : Mémoires d'un métier, l'écrivain et scénariste, Jean-François VIOT5 propose aux enseignants une boite à outils multifonctionnelle visant à donner aux élèves des contraintes afin de faciliter leur travail d'écriture. En bon dramaturge, il insiste sur le travail de planification et la nécessité de penser son histoire avant de l'écrire.  La plupart des concepts résonnent évidemment avec les fameux "schémas" du cours de français (communication, narratif et actantiel), mais offrent l'avantage d'une autre organisation, d'une autre structure, plus proche de l'univers transmédia des élèves (séries, films, jeux vidéo). C'est d'ailleurs par le biais de ces supports que sont découverts les différents outils/concepts de la formation.

9. "Enjeux et difficultés de l'apprentissage de l'écrit", Philippe HAMBYE

Philippe HAMBAYE6, sociologue et professeur de linguistique à l'UCLouvain, propose une réflexion quant au statut de la maitrise de la langue chez les élèves. Certes, tout le monde s'accorde pour dire que la maitrise de la langue écrite est nécessaire, mais comment dès lors expliquer l'importance des déficits chez les élèves (en secondaire comme en supérieur) ? L'hypothèse formulée est que cette mauvaise maitrise de l'écrit ne résulte pas d'un déficit de connaissances, mais bien d'un d'une difficulté à mobiliser les connaissances adéquates sur la langue, en situation. Il invite donc les enseignants de français à s'interroger quant à leurs pratiques et à identifier au sein de ces dernières ce qui renforce ces difficultés. Le but avoué étant de modifier les pratiques, sans défaitisme ni culpabilisation, afin de permettre aux élèves de s'améliorer dans leur communication écrite. 



En conclusion ...

Cette journée nous a permis de découvrir l'éventail des possibilités de formations et, grâce aux ateliers, nous avons pu échanger avec d'autres enseignants, afin de partager nos pratiques et parfois nous rassurer ! Retenons, en guise de conclusion, la possibilité de commander une formation en école (avec un minimum de 8 personnes intéressées) afin de renforcer la cohésion de l'équipe pédagogique et de fédérer autour d'objectifs et de projets communs. 



L'équipe DUPALA



1 SEGEC : http://enseignement.catholique...

2 Informations : hubertmarie.dubart@segec.be  et inscriptions : http://enseignement.catholique...

3 Contact : Bernadette LORIERS (0477/34.76.05), berna.loriers@gmail.com

4  Le site : http://www.leschosesimprimees.... 
    Le blog : https://gazette.leschosesimpri... 

5 Article Wikipedia sur Jean-François VIOT : https://fr.wikipedia.org/wiki/...

https://uclouvain.be/fr/repert...

Réagissez à cet article

Derniers articles

Pour les vacances...

Exploiter le roman « Les Enfants de Noé »

Interview d'une écrivaine et comédienne confinée : Geneviève Damas

Écrire à plusieurs voix

Des histoires à écouter