Recommandations de cadeaux à glisser sous le sapin...

Quelques suggestions à offrir ou à se faire offrir en cette période des fêtes.

En cette fin d'année, le comité de rédaction de DUPALA vous suggère une liste d'idées de cadeaux à partager : 


1. Fabrice Caro, Broadway, Gallimard, 2020


Donc c’est l’histoire d’un type qui
... vomit l'idée d’aller faire du paddle à Biarritz avec sa femme et un couple d’amis pour les vacances (mais n’ose pas leur dire),
... devrait jouer son rôle de père en parlant de certaines choses avec son fils aux prises avec les hormones de l’adolescence (mais n’y arrive pas),
… a en horreur de devoir aller prendre l’apéritif (du whisky, qu’il déteste) chez les voisins (mais n’ose pas refuser),
… a reçu une convocation pour un examen médical (dépistage du cancer colorectal) destiné aux personnes de plus de cinquante ans, alors qu’il n’en a que 46.

Bon, a priori, c’est pas Broadway… Eh bien si ! Ce roman de Fabrice Caro, que vous connaissez peut-être comme auteur de BD (Zaï zaï zaï zaï, c’est lui), est un bijou d’humour désabusé, absurde et de mélancolie souriante. Pouffer (ou éclater) de rire à chaque page, par les temps qui courent, ça ne se refuse pas !

Amélie Hanus


La vie, c'est pas une comédie musicale à Brodway.  C’est en substance le constat que fait Axel quand il reçoit, à 46 ans (seulement !), une test pour un dépistage colorectal. Mais rien ne va vraiment dans sa vie, en fait : il est convoqué chez le proviseur parce que son fils a fait un dessin porno représentant deux de ses profs ;  en soutien à sa fille en plein chagrin d'amour, il se voit contraint de mettre des cierges à l’église ; sa seule perspective de vacances, c’est du paddle à Biarritz… Autant vous dire que tout ça n’est pas fait pour remonter le moral de ce névrosé en pleine crise de la quarantaine. 

Mais c’est pourtant un roman jouissif que nous livre Fabrice Caro, qui donnerait presque envie de faire du paddle à Biarritz...

Anne Dister


2. Camille de Toledo, Thésée, sa vie nouvelle, Verdier, 2020 (sélection Goncourt)

Thésée, sa vie nouvelle - Camille de Toledo - Babelio

Camille de Toledo raconte sa propre histoire, celle de sa quête de reconstruction après le suicide de son frère, Jérôme. Cette recherche de résilience passe par une exploration complète de leur famille, « la lignée des hommes qui meurent ». En découvrant les histoires de ses aïeux, le narrateur réalise qu’il porte dans sa chaire toutes les souffrances vécues et subies par ses ancêtres, que celles-ci le constituent immanquablement et que ce devait être le cas également pour son frère. Parviendra-t-il à faire la paix avec Jérôme, avec les membres de sa famille ? Avec lui-même ?

Camille de Toledo nous offre un roman introspectif très bien servi par une forme éclatée, dans la mise en page et le propos (les récits s'entremêlent avec les pensées des différents personnages), qui rend bien les méandres de l'âme humaine en la touchant de très près, suscitant chez le lecteur des émotions profondes et existentielles. 


Amélie Hanus


3. Erri de Luca, Impossible. Gallimard, 2019


Impossible - Erri De Luca - Babelio

 

- Qu’est-ce que c’est « impossible » ?
- Tout ce qui se produit régulièrement dans notre vie et qui n’avait aucune possibilité d’être imaginé avant.


Sur un sentier escarpé des Dolomites, un homme chute dans le vide. Derrière lui, un autre homme donne l’alerte. Or, ce ne sont pas des inconnus. Compagnons du même groupe révolutionnaire quarante ans plus tôt, le premier avait livré le second et tous ses anciens camarades à la police. Rencontre improbable, impossible coïncidence surtout, pour le magistrat chargé de l’affaire, qui tente de faire avouer au suspect un meurtre prémédité. 

C’est un roman puissant, porté par le souffle de valeurs fortes, notamment l’attachement viscéral de son principal protagoniste à la vérité et à ses valeurs. La forme dialoguée qu’il adopte lui permet de présenter de façon équilibrée deux visions différentes, celle du jeune magistrat qui ne connait l’histoire politique de son pays que de façon théorique et qui ignore tout de la montagne, et celle de l’accusé, militant révolutionnaire et montagnard. L’interrogatoire devient ainsi à certains moments dialogue, entrecoupé par les quelques lettres que l’accusé envoie de sa prison à son amoureuse. C’est vif et incisif, une structure romanesque habitée par une écriture d’une très grande qualité.

Jean Kattus

 

4. Hervé Le Tellier, L'anomalie, Gallimard, 2020 (prix Goncourt 2020)


Ne lisez pas L’Anomalie parce que c’est le prix Goncourt 2020. Lisez L’Anomalie parce que c’est un roman drôle, intelligent, haletant. 

Entre Paris et New York, Le Tellier nous emmène dans deux vols chaotiques avec une pop star nigériane, un écrivain raté, une avocate, un tueur à gages… Naviguant entre théologie, science et philosophie, l’écrivain, membre de l’Oulipo, a réussi un roman magistral que vous dévorerez d’une traite.  


Anne Dister


5. Mylène Rigaudie, Mon beau sapin, Casterman, 2012


La collection pour les tout petits « Queue Leu Leu », chez Casterman, réinvente les airs les plus connus avec la série « Mes comptines en or »Chaque petit livre à la tranche dorée, fruit d’une collaboration auteur-illustrateur différente, reprend une comptine classique et la détourne avec les paroles d’une nouvelle histoire. Sur l’air d’Une poule sur un mur, entonnez : « Des écureuils à l’affut, veulent grignoter l’œuf tout cru ! Grignoti ! Grignota ! Mais l’œuf ne s’ouvre pas ! »

De quoi aider ceux qui sont en mal d’inspiration à pousser la chansonnette !

Pour les fêtes, choisissez Mon beau sapin ! 

Emilie Minguet


6. Arno Geiger, Le Grand Royaume des ombres, Gallimard, 2019


Un soldat autrichien, convalescent sur les rives d’un lac autrichien à la suite d’une blessure au front, s’acclimate peu à peu à cette vie en retrait de la guerre. Il nous partage ses pensées défaitistes et amères quant au Reich, et sa voix alterne avec celles d’autres protagonistes malheureux de cette deuxième boucherie mondiale. L’écriture est précise, fluide, et on suit avec effroi et intérêt ces destins malmenés par l’histoire mais aussi, parfois, infléchis par une solide volonté.

Pierre-Yves Duchateau


7. Margaret Atwood, Les testaments, Robert Laffont, 2019


Il y a plus de 30 ans, Margaret Atwood publiait un roman dystopique intitulé The Handmaid’s Tale (La servante écarlate), dans lequel catastrophes environnementales et montée des extrémismes avaient causé l’avènement de Gilead, une république totalitariste effroyablement proche de notre monde actuel par certains aspects.  Aujourd’hui, elle nous revient avec une suite éblouissante, qui laisse entrevoir une lueur d’espoir pour Gilead. Un deuxième volet passionnant, qui a su éviter le piège de copier la série à succès inspirée du premier tome et parvient donc à surprendre et tenir en haleine le lecteur. 

Sophie Motter


8. Creativity, jeu de société, Iello/Asmodee


Vous aimez les jeux d'ambiance traditionnels comme Pictionary, Taboo (XXL), Time's Up, Cranium et autres ? Vous ne serez pas déçus par cette nouvelle proposition, Creativity, qui s'inscrit dans la ligné des jeux précédemment cités puisqu'elle les rassemble tous ! En effet, le but du jeu est de faire deviner un mot, en optant pour la méthode de votre choix (dessiner, modeler, mimer, fredonner, utiliser le fil de fer, faire des onomatopées (clown), proposer un mot, proposer deux mots, poser une question). Plus la méthode sélectionnée est compliquée, plus elle rapporte de points !


Accessible dès 10 ans et aisément applicable (mise en place facile et rapide), ce jeu vous réserve bien des surprises et de nombreux fous rires garantis ! De quoi égayer nos longues soirées d'hiver et nous remonter le moral. Idéal également comme activité « brise-glace » avec un nouveau groupe.


Aurélie Cintori


9. Contrario, jeu d'apéro, Cocktail Games, 2001

Le confinement a été l’occasion pour beaucoup de (re)découvrir certains jeux de société. Ainsi, pourquoi ne pas glisser cette année sous le sapin un jeu dont vous avez peut-être déjà entendu parler : Contrario.

Le principe est simple : être le premier à deviner des expressions, des proverbes, des titres d’œuvres… qui ont été détournés en utilisant des synonymes, des antonymes, des paronymes, des associations d’idées… Ainsi, « un chapeau melon » est devenu « une casquette pastèque », plutôt que « les Fleurs du mal », on aura « les roses du bien », « toucher le gros lot » est remplacé par « tripoter le petit paquet » …

Bien entendu, des indices sont là pour vous aider en cas de besoin !
1000 expressions figurent sur les cartes ; ce sont donc de nombreuses heures de jeu qui vous attendent !


Joseph Carvona



10. Marie Pavlenko, Et le désert disparaîtra, Flammarion, 2020


Vous êtes à la recherche d’un roman pour adolescents dès 12 ans sur le thème de la préservation de la nature ? Un roman paru chez Flammarion Jeunesse en 2020 pourrait susciter leur intérêt : Et le désert disparaîtra de Marie Pavlenko. Cette romancière française l’a écrit après avoir vécu un an en Jordanie, exercé la profession de journaliste, puis s’être lancée dans la fiction (scénarios pour la télévision, cinéma, bandes dessinées et ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse). Elle a reçu le prix Babelio Jeune adulte 2019 pour Un si petit oiseau.

Lors de la lecture de Et le désert disparaîtra, les lecteurs suivront les pas d’une jeune fille qui vit dans un monde qui pourrait être notre futur. La Terre est recouverte de sable qui rend la vie presque impossible sur cette planète. Samaa appartient à un peuple nomade, elle a perdu son père et vit auprès de sa mère. Elle rêve de suivre les chasseurs de sa tribu qui permettent sa survie grâce à la vente de bois, néanmoins cette charge est exclusivement réservée aux hommes. Ils partent régulièrement à la chasse des derniers arbres. Un jour, elle les suit, puis perd leur trace. La rencontre qu’elle fera ensuite permettra aux siens d’envisager un autre avenir.    

Sylvie Bougelet



12. Pete Fromm, La vie en chantier, Gallmeister, 2019


Malgré leurs petits moyens, Marnie et Taz, complices et follement amoureux, se sont lancés dans le projet un peu fou de rénover une maison dans le Montana. Les travaux s’enchainent ou prennent du retard, mais le chantier progresse, notamment grâce aux compétences en menuiserie de Taz. Marnie tombe enceinte et cet heureux évènement précipite un peu les choses. Taz met alors les bouchées doubles dans l’espoir que la chambre du bébé soit prête à temps. 

Ils sont prêts ! Malheureusement, l’accouchement ne se passe pas comme prévu : Midge, une charmante petite fille, pointe son nez et semble en forme, mais Marnie fait une embolie pulmonaire, qui lui est fatale... Perdu, brisé et anéanti, Taz rentre seul... avec sa fille. Aidé de sa belle-mère, de son ami Rudy et, plus tard, d’Elmo, une babysitteur très investie, il n’a pas d’autre choix que celui de se lancer dans un nouveau chantier pour tenter de se reconstruire et d’offrir à Midge la vie que Marnie avait rêvée pour elle. 

Sans tomber dans le mélodrame, Pete Fromm nous plonge avec finesse et sensibilité dans le quotidien de Taz : joies, peines, deuil, amitié, amour, maladresse, tendresse...

Un roman qui sent bon le bois fraichement scié et qui provoque tout un tas d’émotions ! 


Anne-Catherine Werner

Réagissez à cet article

Derniers articles

Une boite à outils comprenant différentes activités d'animation

Le nouveau roman de Bernard Gheur

Des jeux lors de cours de français

La mise en voix : un atout pour une lecture approfondie des contes

Un manuel précieux pour converser en français