Le Prix Première Victor vous offre de courts récits d'auteurs belges à écouter !

En cette période de confinement, nous sommes nombreux à être en mal de lectures. Le Prix Première Victor a décidé de nous aider, voyez comment...

Le Prix Première Victor est assez récent.1 Il porte le nom d'un jeune garçon de treize ans, mort accidentellement il y a quelques années, qui était un grand lecteur. Ses parents ont souhaité faire vivre sa mémoire à travers la promotion de la lecture et de la littérature pour les adolescents. C'est comme cela qu'ils ont créé le Fonds Victor, qui a pour vocation d'inciter les jeunes (de 12 à 15 ans) à lire. Il finance plusieurs missions : rencontrer les jeunes dans les écoles pour les inciter à lire, une journée de la littérature jeunesse, des boites à livres chez Exki (si, si) ainsi qu'un prix littéraire. 

Le Prix Première Victor prévoit une sélection de cinq romans pour adolescents, qui ont un lien avec la Belgique : leur auteur ou leur éditeur, voire leur traducteur, doit être belge. Une très belle façon de mettre en évidence notre patrimoine littéraire ! Les cinq romans choisis par un jury sont ensuite soumis au jugement de jeunes âges de 12 à 15 ans (constitutions de groupes de lecture à l'école ou dans des associations) qui élisent le Prix Première Victor de l'année. Cette année, c'est Jusqu'ici, tout va bien de Marie Colot qui a remporté le Prix.

Cela vous dit quelque chose, c'est normal...

C'est le roman dont la Reine Mathilde, qui soutient le fonds Victor, a "lu" l'incipit lors d'une capsule télévisée...


Mais rassurez-vous, dans sa rubrique "Spécial confinement", les organisateurs du Prix Victor proposent d'écouter des vidéos de récits courts d'auteurs belges lus par de véritables comédiens. On y retrouve avec plaisir Geneviève Damas, Rachid Benbouchta ou encore Cécile Djunga, qui lisent Mathieu Pierloot, Bernard Tirtiaux, Alain Berenboom, Nicolas Ancion, etc.

Tous les jours à 17h et pendant toute la durée du confinement, ils nous font découvrir de petites pépites qui nous auraient certainement échappé sans cela...

Profitons-en !

https://www.lefondsvictor.be/confinement/


Amélie Hanus



1 Pour une présentation détaillée du Prix et de toutes les activités du Fonds Victor : https://www.lefondsvictor.be/actions/prix-premiere-victor-du-livre-jeunesse/

Auteur

Amélie Hanus

Maitre-assistante en français, didactique du français et du FLES, professeure d'italien. Intérêt particulier pour la littérature, la lecture, la musique (classique et jazz), l'organisation d'événements culturels, l'Italie, l'italien.

Réagissez à cet article

Derniers articles

Lisez « Peste et choléra » de Patrick Deville

Le Prix Première Victor vous offre de courts récits d'auteurs belges à écouter !

Enseigner la lecture à voix haute à distance, c'est possible !

L'atelier d'écriture et l'enseignement explicite de l'acte d'écrire selon Lucy Calkins

Histoires confinées