Exploiter le folioscope (ou flip-book) en classe

Un objet insolite de la littérature de jeunesse (ré)apparait dans les rayonnages des librairies spécialisées, à savoir le folioscope (en anglais, flip-book). Cette forme artistique, à mi-chemin entre l’album et le cinéma, "est une réunion d'images assemblées destinée à être feuilletée pour donner une impression de mouvement et créer une séquence animée à partir d'un simple petit livre et sans l'aide d'une machine".
- Olivier DOUZOU, Touït touït. Arles, Editions du Rouergue, 2014.
- José PARRONDO, Plouf plouf. Arles, Editions du Rouergue, 2014.
- T. OTTO, L’hippopotame et le chapeau en papier. Editions FLBLB, Poitiers, 2014.
- PAATRICE et NIKODIO, Le pôle mouillé / Le mouvement d’épaule. Editions FLBLB, Poitiers, 2015.

Télécharger l'article en pdf.

Auteur

Aurélie Cintori

Maitre-assistante en français, didactique du français et philosophie. Intérêt particulier pour la lecture, la littérature jeunesse, les voyages, les activités culturelles et les balades.

Réagissez à cet article

Derniers articles

Une boite à outils comprenant différentes activités d'animation

Le nouveau roman de Bernard Gheur

Des jeux lors de cours de français

La mise en voix : un atout pour une lecture approfondie des contes

Un manuel précieux pour converser en français